Le contrat de santé dentaire

Le contrat de santé dentaire comporte 7 éléments : Prévenir, guérir, maintenir, la peur, la douleur, l’argent, la disponibilité. Cette démarche constitue un engagement de la profession vers le public. Au sein du cabinet dentaire cela revient à réaliser une prise en charge adaptée à chaque personne sans se limiter à la pathologie à traiter. A cette fin un schéma relationnel bien défini a été établi, fondé sur des connaissances scientifiques solides il permet d’établir un véritable diagnostic du risque et d’aboutir à une meilleure gestion de la santé dentaire des patients. Le contrat de santé dentaire appréhende le patient dans sa globalité en le recadrant dans son contexte médical.

La tâche n’est pas simple

Le respect du contrat nécessite la mise en oeuvre d’actes nouveaux qui ne sont pas remboursés que les chirurgiens dentistes n’osent pas, à tort, proposer. Or le rôle du chirurgien dentiste est d’informer et d’expliquer les possibilités thérapeutiques existantes et c’est au malade de choisir.

Les professionnels sont sensibilisés à cette démarche

Cette sensibilisation s’effectue par le biais de séminaires et de publications. Un nouveau réseau de praticien se constitue aidé en cela par les moyens de communication moderne. Il s’agit de réorganiser le travail, cette nouveauté engendre une stimulation bénéfique au cabinet dentaire qui se traduit chaque fois par plus d’enthousiasme au travail.

Question de traçabilité
Quels sont les moyens employés par le fisc pour contrôler votre déclaration ?