Pourquoi une dent de sagesse fait-elle mal quand elle pousse ?

dent de sagesse

Malgré leur appellation, les dents de sagesse causent souvent des soucis. À l’âge adulte, celles-ci peuvent provoquer des douleurs lorsqu’elles poussent, elles s’infectent facilement, et souvent, vous devez les faire enlever. Dans ce contexte, pourquoi une dent de sagesse provoque-t-elle une douleur lorsqu’elle apparaît ? Et comment soulager la douleur ? 

Qu’est-ce qu’une dent de sagesse ?

Les dents de sagesse correspondent aux troisièmes molaires logées au fond de la mâchoire inférieure et de la mâchoire supérieure. Elles se situent après les premières molaires qui apparaissent vers l’âge de 6 ans et les deuxièmes môlaires vers l’âge de 12 ans. Elles sont au nombre de quatre et surgissent entre l’âge de 17 et 21 ans. Mais il arrive que les adolescents n’en ont pas. Pourquoi ? À cause de l’évolution de l’espèce. En effet, les mâchoires raccourcissent et ces troisièmes molaires tendent à disparaitre.

Le germe de ces dents n’apparaît dans la mâchoire que vers l’âge de 10 ans environ. Vous pouvez le voir lors d’une radiographie. Et vers l’âge de 12 ans, la couronne prend forme. Généralement, si les dents de sagesse disposent de la place disponible pour apparaître, 90 % d’entre elles se montrent à 25 ans.

Les symptômes relatifs à la poussée des dents de sagesse

Lorsque votre dent de sagesse pousse, vous pouvez avoir mal près de l’oreille et dans le fond de la bouche. Cette sensation indique que cette troisième molaire avance progressivement dans la gencive et l’os alvéolaire, et que les dents seront bientôt en éruption. Retenez que cette douleur reste cyclique étant donné que l’apparition des dents s’effectue par vague. Ainsi, ne la négligez pas même si elle diminue.

Dans la plupart des cas, les dents de sagesse résultent d’infections buccales. En effet, ces molaires s’infectent lorsqu’elles sont complètement en bouche ou partiellement sorties. Due à l’accumulation de plaque associée à une mauvaise hygiène buccodentaire, l’infection peut s’aggraver. Sans symptôme, la dent de sagesse peut aussi s’infecter lorsqu’elle est encore sous la gencive. Dans ce cas, les signes se traduisent par le gonflement de la gencive, rougeur, présence de pus, fièvre, ganglions enflés, douleur aux joues, présence d’une bosse, etc. Il est donc primordial de prévenir son éruption en faisant appel à un professionnel de santé, car des effets secondaires nocifs peuvent surgir.

D’autre part, si vous remarquez que vos gencives saignent plus facilement ou deviennent plus sensibles, il est possible que vos dents de sagesse poussent. En outre, si des douleurs se font ressentir près des oreilles et que vous pensez qu’il y a un lien avec la poussée de ces troisièmes molaires, ne tardez pas à consulter un dentiste. Ces douleurs peuvent aboutir à d’importants maux de tête ou à des migraines.

Pourquoi une dent de sagesse qui pousse fait-elle mal ?

Il est important de souligner que la croissance de toute dent de sagesse se fait par poussées. Lorsque ladite dent s’apprête à sortir, les symptômes apparaissent. Si elle pousse de travers ou si elle n’est pas dans la bonne position, alors la douleur peut s’avérer violente. À noter que cette douleur apparaît uniquement lorsque les dents de sagesse poussent. Faites attention de ne pas la confondre avec une infection dentaire.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il s’agit de dents difficiles à brosser correctement à cause de leur positionnement au fond de la bouche. C’est la raison pour laquelle la douleur s’explique souvent par une infection. Et surtout, il arrive que ces molaires restent en partie recouvertes de gencive, favorisant le développement des bactéries. Si vous souffrez d’infection, la douleur va s’accentuer, jusqu’à devenir lancinante. Une poussée de fièvre peut apparaître. Enfin, notez qu’une douleur atroce associée aux dents de sagesse peut signaler un abcès. Il s’agit là d’une urgence dentaire.

Comment soulager la douleur ?

Savez-vous que le sel possède des vertus décongestionnantes ? C’est donc un ingrédient parfait pour concocter un bain de bouche maison. Il convient alors de dissoudre une cuillerée à café de sel dans une tasse d’eau tiède. Une fois le mélange effectué, utilisez cette solution pour vous rincer la bouche durant 30 à 60 secondes, puis recrachez dans le lavabo. Ce remède simple soulage notamment les gencives douloureuses et gonflées. Si besoin, n’hésitez pas à reproduire l’action autant de fois que vous le voulez au cours de la journée.

À part cela, l’ingrédient phare contre toute douleur dentaire reste incontestablement le clou de girofle. Ses propriétés anesthésiques, antiseptiques et anti-inflammatoires atténuent considérablement les maux de dents. Placez quelques clous entiers contre la dent douloureuse. Vous pouvez aussi vous servir de l’huile essentielle de clou de girofle.

Ensuite, il est recommandé de prendre du paracétamol ou du doliprane dès que la douleur se fait sentir. Vous pouvez aussi opter pour des anti-inflammatoires, mais seulement sur avis médical. En cas d’infection bactérienne, ces médicaments sont contre-indiqués.

Pour finir, sachez que ces méthodes ne sont que des remèdes temporaires pour que vous puissiez attendre patiemment le rendez-vous chez le dentiste. En aucun cas, ils ne remplacent la prise en charge d’un professionnel. Seul un dentiste expert pourra vous confirmer si votre dent de sagesse pousse correctement, s’il faut l’extraire ou s’il s’agit d’une carie.

Comment faire pour avoir une bonne hygiène dentaire ?
Question de traçabilité